Les livres indispensables en L1 Droit

le 19 septembre 2022

Livres indispensables en L1 Droit

[Cliquez ici pour télécharger des fiches de révisions claires et synthétiques pour réviser efficacement vos cours !]

Si vous lisez ces lignes, c’est peut-être que vous vous apprêtez à rentrer en L1 Droit (ou peut-être que vous avez déjà fait votre rentrée).

Quoi qu’il en soit, vous vous êtes posé la question fatidique : faut-il acheter des livres pour la L1 Droit ? Et si oui, lesquels ? Y a-t-il des livres indispensables ?

C’est justement ce que nous allons voir dans cet article.

En réalité, il n’y a que deux livres qui sont absolument indispensables pour la première année de droit. Outre ces deux livres, il y a également des livres qui vous seront très utiles, sans être totalement indispensables.

On commence tout de suite avec les deux livres indispensables en L1 Droit !

Les deux seuls livres indispensables en L1 Droit

Le Code civil

S’il y a bien un livre absolument indispensable en L1 Droit, c’est le Code civil !

C’est simple : vous devez acheter un Code civil pour votre première année de droit.

Laissez-moi vous expliquer pourquoi…

Pourquoi acheter un Code civil ?

Le Code civil est le livre qui contient tous les articles de loi en rapport avec le droit civil. Qu’est-ce que le droit civil ? C’est un domaine très vaste qui englobe notamment les matières suivantes :

  • le droit des personnes
  • le droit de la famille
  • le droit des biens
  • le droit des obligations
  • le droit des sûretés

Or en L1 Droit, on étudie l’introduction au droit civil, le droit des personnes et le droit de la famille. Dans certaines universités, on étudie même le droit des biens dès la L1.

En ayant un Code civil, vous pourrez trouver les règles relatives à ces matières dans votre Code. Plus encore, il vous sera généralement demandé d’apporter votre Code civil pour les séances de TD de ces matières.

De plus, outre les articles de loi, le Code civil contient également de la jurisprudence.

Concrètement, sous chaque article de loi, vous trouverez des jurisprudences en rapport avec l’article. Cela peut vous être très utile pour réaliser vos cas pratiques, mais également pour enrichir vos dissertations.

Mais surtout, dans la plupart des universités, vous avez droit au Code civil pendant les partiels !

Ce serait trop bête de s’en passer ! Imaginez : si vous apprenez à vous servir du Code civil, vous aurez à votre disposition l’ensemble des règles relatives à la matière que vous passez en partiel. C’est une véritable antisèche autorisée !

Vous l’avez compris : dès votre première année, le Code civil vous servira pour de nombreuses matières, aussi bien pendant l’année que pendant les partiels. Il est donc indispensable d’acheter un Code civil.

Quel Code civil acheter ?

Deux éditeurs proposent des Codes qui contiennent des notes de jurisprudence : LexisNexis et Dalloz.

Le Code civil Dalloz est rouge et ressemble à ça :

Code civil Dalloz

Le Code civil LexisNexis, quant à lui, est bleu et ressemble à ça :

Code civil LexisNexis

Personnellement, je vous conseille d’acheter le Code civil Dalloz. Il est en effet plus complet en terme de jurisprudence, et plus agréable à lire.

En outre, pour le Code civil Dalloz, vous avez le choix entre deux éditions : l’édition classique et l’édition limitée. L’information contenue dans les deux éditions est identique. C’est simplement la fabrication qui change : l’édition limitée, si elle reste très résistante, n’offre pas la même qualité de couverture et de reliure.

En revanche, le Code civil édition limitée est beaucoup moins cher que le Code civil édition classique. Si vous êtes étudiant avec un petit budget, je vous recommande donc d’acheter le Code civil en édition limitée.

Cliquez ici pour acheter le Code civil Dalloz en édition limitée.

Une fois que vous avez acheté un Code civil, je vous recommande la lecture de mon article : Comment utiliser le Code civil ?

Cet article vous apprendra à utiliser le Code civil comme un pro !

Le Vocabulaire juridique de Gérard Cornu

Outre le Code civil, le deuxième livre véritablement indispensable pour la L1 Droit est un dictionnaire juridique.

Un dictionnaire juridique est un dictionnaire qui contient toutes les définitions des différents termes juridiques. Et croyez-moi, vous allez en avoir besoin…

Dès la L1, vos cours vont regorger de termes techniques. On vous parlera d’actes juridiques, de personnes morales, de droits extrapatrimoniaux, de modes de preuve parfaits, etc…

Et souvent, vos cours seront lacunaires sur les définitions de ces termes techniques. Vous devrez donc rechercher les définitions de ces termes pour bien comprendre vos cours et pour ça, un dictionnaire juridique est l’outil idéal.

Il existe bien sûr des dictionnaires juridiques en ligne. Vous pouvez notamment utiliser dictionnaire-juridique.com, qui est un site de qualité.

Néanmoins, l’achat d’un dictionnaire juridique papier reste indispensable. Internet est en effet un outil formidable mais c’est aussi un piège à distractions (on commence par faire une recherche juridique puis on finit rapidement par consommer des contenus qui n’ont rien à voir avec le droit…). Si vous voulez réussir vos études de droit, il va falloir apprendre à travailler sans Internet, afin d’être pleinement productif et efficace pendant vos sessions de travail.

Pour votre dictionnaire juridique papier, je vous recommande particulièrement le Vocabulaire Juridique de Gérard Cornu.

Vocabulaire juridique de Gérard Cornu

Je l’ai utilisé pendant toutes mes études de droit, et j’en ai été très satisfait.

Cliquez ici pour acheter le Vocabulaire juridique de Gérard Cornu.

Les livres conseillés en L1 Droit

Hormis le Code civil et un dictionnaire juridique, il n’y a pas de livres véritablement indispensables en L1 Droit ; vous pouvez réussir votre première année sans acheter d’autres livres.

Néanmoins, certains livres peuvent vous être très utiles, et vous aider à réussir vos études de droit.

Des fiches de révisions synthétiques

D’abord, vous allez vite vous en rendre compte : les cours en droit sont très longs. A la fin du semestre, vous avez généralement une centaine de pages par matière (voire plus).

Autant vous le dire tout de suite : c’est impossible de tout connaître !

Pour ne pas se noyer, il faut réviser avec une synthèse de ses cours. Vous pouvez par exemple ficher vos cours tout au long du semestre de manière à avoir des fiches synthétiques pour réviser les partiels.

Néanmoins, cette méthode est chronophage. De plus, il faut être capable de véritablement synthétiser ses cours. Si vous n’arrivez pas à distinguer les éléments importants de ceux qui le sont moins, et que vous ne faites que recopier vos cours, alors ce n’est pas très utile.

L’autre option est de réviser avec des fiches de révisions déjà conçues. Je vous recommande à ce titre les fiches de révisions que je propose sur mon site.

Il s’agit de fiches claires et synthétiques qui vous aideront à réviser efficacement vos cours. Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici.

Les carrés rouges

Si vous avez déjà un petit peu lu ce blog, vous le savez sans doute : je ne recommande généralement pas aux étudiants de travailler avec des livres.

Et cela vaut d’autant plus pour la première année !

Déjà parce que la grande majorité des livres sont beaucoup trop détaillés. De ce fait, réviser avec des livres est une perte de temps car vous vous perdez dans des détails superflus au lieu de vous concentrer sur l’essentiel.

Mais aussi parce que les explications contenues dans les livres, si elles sont généralement rédigées par des professeurs de droit réputés dans leur domaine, n’en demeurent pas moins trop complexes et pointues pour des étudiants en L1 Droit.

Il existe néanmoins quelques exceptions… comme la collection Carrés rouges chez Gualino !

Vous les avez peut-être déjà vu… Comme leur nom l’indique, ce sont de petits livres carrés et de couleur rouge :

Ces livres font environ 150 pages pour chaque matière. Ils se distinguent donc des livres classiques en étant plus synthétiques.

Par ailleurs, ils ont l’avantage d’être écrits dans un langage clair et accessible.

Ceci étant dit, comment les utiliser ?

Pour moi, il n’y a que deux raisons valables de se servir d’un livre en licence de droit :

  • 1ère raison : pour approfondir une notion ou un concept vu en cours afin de mieux comprendre
  • 2ème raison : pour réaliser un exercice juridique. Un livre peut effectivement vous aider à trouver des idées, notamment pour une dissertation.

En ce qui concerne les carrés rouges, vous pouvez les utiliser exactement de cette manière. Puisqu’ils sont écrits dans un langage relativement clair, ils peuvent effectivement vous aider à mieux comprendre votre cours. En outre, en faisant environ 150 pages, ils sont certes synthétiques pour des livres mais tout de même un peu plus détaillés qu’un cours. Vous pourrez donc éventuellement y trouver des idées qui ne figureraient pas forcément dans votre cours.

Gardez en tête que l’achat de ces livres n’est pas indispensable ! Vous pouvez tout à fait réussir sans…

Néanmoins, si vous tenez à acheter des livres, je vous conseille les carrés rouges. Vous pouvez vous procurer :

Eventuellement : un livre de méthodologie

Enfin, une des principales difficultés en L1 Droit est l’apprentissage de la méthodologie.

Vous êtes en effet confronté à des exercices que vous n’aviez jamais fait au lycée, comme le cas pratique, la fiche d’arrêt et la dissertation juridique (qui n’a rien à voir avec la dissertation du lycée).

Tous ces exercices requièrent une méthodologie très stricte ; si vous ne respectez pas la méthodologie, vous allez perdre énormément de points.

Mais malheureusement, la méthodologie n’est pas vraiment enseignée à l’université. Dans la plupart des universités, il n’y a même pas de cours de méthodologie… Vous êtes livré à vous-même !

Il peut donc être utile d’acheter un livre de méthodologie, comme par exemple « Méthodologie des exercices juridiques » chez LGDJ :

Méthodologie des exercices juridiques

C’est un livre de qualité, avec des explications claires et compréhensibles. Vous pouvez cliquer ici pour l’acheter.

Néanmoins, là encore, l’achat de ce livre n’est pas indispensable.

De manière générale, l’achat d’un livre de méthodologie n’est selon moi pas indispensable. Vous avez aujourd’hui accès à des ressources en ligne de qualité qui peuvent vous permettre de mieux comprendre la méthodologie des différents exercices.

A ce titre, je vous invite à consulter la rubrique « Méthodologie » de mon site : https://fiches-droit.com/methodologie. Vous y trouverez de nombreux articles de méthodologie.

Partager :

Articles similaires :

Je m’appelle Maxime Bizeau, et je suis avocat de formation, diplômé de l’école d’avocats du Barreau de Paris.

Après mon bac, je me suis lancé dans l’aventure de la licence de droit.

Mais très vite, je me suis senti submergé par la charge de travail et la désorganisation qui régnait à la fac.

Je n’arrivais pas à comprendre ce que les profs attendaient de moi, et à m’organiser pour travailler efficacement.

Mes résultats étaient irréguliers, et pas à la hauteur de mes espérances.

J’ai alors décidé de me prendre en main et grâce à une organisation efficace et à une méthode de travail originale, mes résultats se sont considérablement améliorés.

J’ai finalement validé ma licence avec mention (plus de 13 de moyenne) et mon master 1 en droit des affaires avec près de 15 de moyenne.

Ces bons résultats m’ont ouvert les portes d’un prestigieux master 2 de droit financier à la Sorbonne à Paris, et des plus grands cabinets d’avocats d’affaires internationaux.

J’ai ainsi pu travailler dans des cabinets anglo-saxons très réputés à Paris, avec des gens brillants, sur des dossiers passionnants, et dans des conditions optimales.

A travers ce blog, je souhaite aider un maximum d’étudiants en droit à atteindre leurs objectifs.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>