Les matières en L1 Droit

Matières L1 Droit

[Cliquez ici pour télécharger des fiches de révisions claires et synthétiques pour réviser efficacement vos cours !]


Si vous lisez ces lignes, vous êtes sans doute dans la situation suivante : vous envisagez de faire des études de droit ou vous vous apprêtez à rentrer en première année de droit, et vous vous demandez quelles sont les matières étudiées dans cette filière.

Pas de panique ! Cet article va vous expliquer précisément quelles sont les matières en L1 Droit. Alors sans plus attendre, rentrons dans le vif du sujet.

En L1 Droit, on étudie : 

  • le droit constitutionnel
  • l'introduction au droit
  • le droit des personnes 
  • le droit de la famille 
  • les institutions juridictionnelles
  • l’histoire du droit
  • des matières non-juridiques, comme l’économie, les relations internationales, la science politique, etc… L'objectif est de vous donner une culture générale afin de faire de vous des juristes éclairés.

Voyons maintenant plus en détails en quoi consiste chacune de ces matières.

Il faut toutefois préciser qu'il existe des différences selon les universités ; ainsi, certaines matières sont étudiées en L1 Droit dans certaines universités, tandis que ce ne sera pas le cas dans d'autres universités. Nous y reviendrons dans la suite de cet article.


Le droit constitutionnel

Le droit constitutionnel englobe l’ensemble des règles relatives à l’organisation politique de l’Etat et au fonctionnement des autorités détentrices du pouvoir.

Il est enseigné au cours des deux semestres de la première année.

Le premier semestre se concentre sur l'organisation de l'Etat à travers l'étude de notions telles que la Constitution, la démocratie, la théorie de la séparation des pouvoirs, les différents types de régimes politiques (régime parlementaire, régime présidentiel, etc.).

Le deuxième semestre a trait aux institutions de la Vème République : le président de la République, le gouvernement, le Parlement et le Conseil constitutionnel.


L'introduction au droit

La matière "Introduction au droit" ou "Introduction générale au droit" est étudiée au premier semestre de la L1.

Il s'agit d'une matière fondamentale puisqu'elle vise à expliquer aux étudiants les notions générales du droit nécessaires à la compréhension de toutes les autres matières. La matière "Introduction au droit" (ou "Introduction générale au droit") présente ainsi :

En outre, cette matière traite également des droits subjectifs. En effet, le mot "droit" a deux sens différents ; on parle ainsi de "Droit objectif" et de "droits subjectifs".

Le Droit objectif désigne l’ensemble des règles de droit, c’est-à-dire les règles régissant la vie en société.

Les droits subjectifs, quant à eux, sont des prérogatives attribuées à un individu en particulier dans son intérêt, lui permettant de jouir d’une chose ou d’exiger d’autrui une prestation. Exemple : le droit de propriété.

Dans la matière "Introduction au droit", sont ainsi étudiés :

  • les sources des droits subjectifs, c'est-à-dire ce qui permet d'être titulaire de droits subjectifs
  • les sujets de droit, c'est-à-dire qui peut être titulaire de droits subjectifs
  • la preuve des droits, c'est-à-dire comment prouver qu'on est titulaire d'un droit subjectif


Le droit des personnes

Le droit des personnes aborde l'existence de la personne (naissance, mort), l'état de la personne (nom, domicile, sexe, nationalité), les droits de la personne (droit au respect de la vie privée, droit à l'image, protection du corps humain, etc.), la protection des personnes vulnérables (mineurs, majeurs protégés) ainsi que les personnes morales.

Il est généralement étudié au premier semestre de L1. Mais certaines universités l'enseignent au second semestre.


Le droit de la famille

Le droit de la famille régit les relations juridiques entre les membres d'une même famille. Sont ainsi abordées les règles relatives au mariage, au PACS, au divorce, à la filiation, à l’adoption et à l'autorité parentale.

Cette matière est généralement étudiée au second semestre de L1. Toutefois, dans certaines universités, le droit de la famille n'est pas enseigné en première année, mais plutôt en deuxième ou troisième année. Lorsque tel est le cas, c'est généralement le droit des biens qui est enseigné au second semestre de L1, à la place du droit de la famille. En droit des biens, sont étudiés les distinctions entre les biens (notamment entre les meubles et les immeubles), le droit de propriété ou encore les démembrements de la propriété (usufruit, servitudes). 


Les institutions juridictionnelles

Cette matière est parfois appelée "Institutions judiciaires et administratives". Elle vise à présenter l'organisation de la justice française. Sont étudiés :

  • les principes de fonctionnement et d'organisation de la justice (principe d’égalité devant la justice, droit au procès équitable, etc.)
  • les différentes juridictions judiciaires
  • les différentes juridictions administratives


L'histoire du droit

Le droit français contemporain est le produit de diverses sources (droit romain, droit canonique, droits germaniques, coutumes, etc.) qui se sont combinées au cours de l'histoire afin de lui donner naissance.

La matière "Histoire du droit" ou "Introduction historique au droit" présente donc les origines, les développements et l’évolution du Droit depuis le droit romain jusqu’à nos jours, en passant par le Moyen Âge. 


Les relations internationales

Cette matière présente :

  • les grands acteurs de la scène internationale (Etats, organisations non gouvernementales, etc.)
  • les moyens possibles d’action de ces acteurs pour réguler l’anarchie initiale des relations internationales par le droit 
  • les caractéristiques de l’actuel système international

Comme expliqué précédemment, il s'agit d'une des matières non-juridiques enseignées en L1 Droit.


L'économie

L'économie est également une des matières non-juridiques que l'on étudie en première année de droit.

Plus précisément, il s'agit d'une introduction aux principes de l'économie, aux principales théories économiques et aux outils de l’analyse économique, nécessaires à la compréhension des grands problèmes économiques contemporains.

Sont étudiés :

  • le fonctionnement du marché en concurrence 
  • les défaillances du marché donnant lieu à une intervention de l’Etat


La science politique

Tout comme l'économie et les relations internationales, la science politique est aussi une des matières non-juridiques enseignées en L1 Droit.

Cette matière explique :

  • des notions essentielles telles que le pouvoir, la politique, l'Etat, etc.
  • les principaux régimes politiques comme la démocratie, le totalitarisme et l'autoritarisme. 


Partager :

Articles similaires :

Je m’appelle Maxime Bizeau, et je suis avocat de formation, diplômé de l’école d’avocats du Barreau de Paris.

Après mon bac, je me suis lancé dans l’aventure de la licence de droit.

Mais très vite, je me suis senti submergé par la charge de travail et la désorganisation qui régnait à la fac.

Je n’arrivais pas à comprendre ce que les profs attendaient de moi, et à m’organiser pour travailler efficacement.

Mes résultats étaient irréguliers, et pas à la hauteur de mes espérances.

J’ai alors décidé de me prendre en main et grâce à une organisation efficace et à une méthode de travail originale, mes résultats se sont considérablement améliorés.

J’ai finalement validé ma licence avec mention (plus de 13 de moyenne) et mon master 1 en droit des affaires avec près de 15 de moyenne.

Ces bons résultats m’ont ouvert les portes d’un prestigieux master 2 de droit financier à la Sorbonne à Paris, et des plus grands cabinets d’avocats d’affaires internationaux.

J’ai ainsi pu travailler dans des cabinets anglo-saxons très réputés à Paris, avec des gens brillants, sur des dossiers passionnants, et dans des conditions optimales.

A travers ce blog, je souhaite aider un maximum d’étudiants en droit à atteindre leurs objectifs.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>